Notre histoire

Le Centre Social Jean Ferrat dénommé auparavant  Office Communal de la Culture et de l’Animation, OCCA, association Loi 1901, est créé en septembre 1991.

Dès 1992, les activités programmées et mises en place, dans le cadre d’un projet global, s’orientaient déjà vers deux axes: l’un plus Social et l’autre plus Culturel.

En 1993 l’association obtient de la  CAF son premier agrément Centre Social.

Au fur et à mesure des années, l’association évolue et devient reconnue : pour les uns grâce à ses activités culturelles et pour les autres grâce à la qualité et à la diversité des services d’animation et de loisirs.

L’équipe se renforce et dès 1996 elle travaille de front sur deux projets d’envergure :

  • Le premier est la réalisation d’un équipement qui accueillera le Centre Social début 2000 « La Cité des Jeunes ».
  • Le second s’attache à la construction d’une nouvelle salle de spectacles aujourd’hui gérée par «l’Association de Gestion du Complexe Culturel d’Agglomération  Daniel Balavoine»

Pendant des années, l’OCCA avait été un centre social et culturel qui avait fait vivre et grandir deux secteurs, il devait laisser la gestion purement culturelle à une autre association. Un sentiment d’amertume, lors de la division effective de l’équipe en janvier 2000, se mêlait à l’excitation d’intégrer un nouveau lieu et l’envie d’en faire un véritable équipement d’animation et de vie au service de tous.

 

facade

Il fallait toutefois garder la confiance des partenaires financiers qui semblent avoir certaines réserves lorsque de tels changements se produisent. Ce fut le cas notamment de la CAF, qui  reprochait à notre équipement baptisé « Cité des Jeunes » de ne pas être repéré comme un lieu à vocation familiale et pluri générationnelle. Sans doute avait-elle raison car nombreux étaient ceux qui pensaient que nos activités étaient réservées aux jeunes.

Ce qu’il faut comprendre c’est l’origine du nom de notre bâtiment. En effet, ce sont les jeunes qui, les premiers, ont émis le souhait qu’un nouveau lieu d’accueil leur soit aménagé. Lorsque le projet a commencé à prendre forme, le petit local s’est fait plus grand, « bien plus grand » car il était destiné à tous. Nous lui avons toutefois gardé le nom choisi par les jeunes, sans penser qu’il pouvait être un problème un jour.

De 2001 à 2004 , afin de regagner la confiance de la CAF et faire comprendre à la population que nous sommes un lieu à vocation sociale globale, nous avons travaillé dur dans la mise en place du fonctionnement du Centre Social, tout en développant des projets plus spécifiques en direction des jeunes en difficultés, des familles et du tout public. Nous avons intégré les nouveaux dispositifs, développer le réseau partenarial.

De 2004 à 2007 , notre équipe s’est renforcée et nous avons restructuré notre organisation interne pour répondre au mieux aux attentes des usagers. Le centre social est aujourd’hui un équipement à vocation sociale globale connu et reconnu.

Depuis 2010, l’O.C.C.A. a changé de nom et se nomme maintenant : Centre Social Jean Ferrat